La société de services de technologie éducative Zovio a annoncé son intention de se séparer de l'université d'Ashford, l'institution à but lucratif qu'elle essayait de convertir en organisation à but non lucratif depuis plus d'un an.

Dans un communiqué publié lundi, Zovio a indiqué qu'il avait conclu un accord non contraignant pour transférer la propriété de l'université à une entité indépendante à but non lucratif créée spécifiquement aux fins de la transaction de conversion. L'entité à but non lucratif est nommée de manière créative «l'entité à but non lucratif de l'Université Ashford (AU NFP)».

Cette ligne de conduite "amènerait Ashford à se séparer de l'entreprise par le biais d'une série d'opérations de conversion et de fusion", indique le communiqué.

Zovio, anciennement Bridgepoint Education, avait précédemment annoncé qu'il envisageait de vendre Ashford à un grand établissement d'enseignement supérieur à but non lucratif afin de procéder à la conversion de l'université à but lucratif en organisme sans but lucratif. Maintenant, il semble qu'un nouveau chemin ait été tracé.