Au moins 18 universités canadiennes ont rapporté qu'un ou plusieurs de leurs étudiants, professeurs ou chercheurs sont morts dans l'écrasement d'un avion de ligne ukrainien en Iran mercredi, Affaires universitaires signalé. Les victimes comprennent des dizaines de personnes affiliées à des universités canadiennes.

«Je sais que bon nombre de vos universités ont perdu des étudiants, des professeurs, des chercheurs et des diplômés», a écrit Paul Davidson, président d'Universités Canada. «La perte de toute vie est tragique, mais la perte de tant de membres brillants, talentueux et engagés de la communauté universitaire canadienne à la fois est absolument dévastatrice.»

Cent soixante-seize personnes, dont 63 Canadiens, sont décédées dans l'accident. Des responsables américains et canadiens croient tous deux que l'avion a été accidentellement abattu par un missile sol-air iranien, suggérant que l'accident était le résultat direct de l'intensification des tensions militaires entre les États-Unis et l'Iran, comme Le New York Times signalé.